VERS OURIR, OUKEIMDEN HAOUZ MARRAKECH AT 3000 metres le 14 octobre 2017

Premier arrêt après 2 heures de route vers Ourir!

Arrive après 3 heures de route!!!

 

Les enfants nous attendes avec discipline!

 

Nous contacter

Bonjour,
Il est nullement besoin de vous dire ni implicitement ni même explicitement que l’Association Marocaine de l’Education de la Personnalité-AMEP- est très honorée de vous accueillir au sein de son espace associatif.  Ses Six Valeurs ; Respect, Responsabilité, Fiabilité, Entraide, Citoyenneté sont à votre service pour les partager et on prendre soin localement et globalement. Il va de soit que les valeurs sont les piliers de notre savoir être et notre savoir faire. Jadis, on enseigner les valeurs avant n’importe quel savoir mais aujourd’hui on les ignore quoique ce sont les fondements de la vie humaine  de notre présent et futur comme elles étaient les piliers de notre passé que nos parents essayaient de nous les inculquer avant d’arriver à l’école!
En effet, initiateurs de l’enfant aux règles morales, les parents ont aussi, pour lui, valeur d’exemple. C’est en les voyant se conduire que l’enfant apprend – ou non – la valeur des règles sociales : "Mais pourquoi on fait la queue, papa ? Il y a trop de monde ! On n’a qu’à partir sans payer !" Il n’y a personne au feu rouge, maman, pourquoi on s’arrête? C’est en fonction de la façon dont ses parents le traitent, et traitent les autres, que l’enfant apprend – ou n’apprend pas – le respect de l’autre. C’est toujours, en effet, aux actes de ses parents et à ce qu’ils ont profondément – et surtout inconsciemment – dans la tête que l’enfant s’identifie, quels que soient les beaux discours dont par ailleurs ils l’abreuvent.                         Pour Françoise Dolto, l’enfant agit à l’exemple de ses parents parce qu’il les aime et parce qu’ils représentent une image achevée de lui-même vers laquelle il tend. Autre façon d’illustrer deux instances dont parle Freud : l’"idéal du moi", les valeurs issues de l’exemple parental, que le "moi" se donne comme idéal à atteindre ; et le "surmoi", ces mêmes valeurs qui lui servent à régler sa conduite. Les valeurs morales ne peuvent donc pas se transmettre comme un savoir intellectuel. L’enfant n’y accède pas par le seul discours, mais par l’expérience. S’il a pu, grâce à l’éducation donnée par ses parents, découvrir que le renoncement aux plaisirs immédiats et "illégaux" est difficile. Mais que la souffrance qu’il implique n’est pas vaine, car, passée l’épreuve, la porte s’ouvre sur des plaisirs plus grands, parce que plus élaborés et socialement valorisés. Ainsi, l’envie de voir, la "pulsion sceptique", peut-elle conduire un enfant à passer sa vie à "regarder par les trous de serrure". Mais elle peut aussi s’exercer dans un autre registre : poussé par son envie de voir et de savoir, l’enfant pourra, par exemple, devenir chercheur. Ce processus par lequel les pulsions changent de but, que Freud appelle la "sublimation", n’est possible que si les interdits sont posés. Sans ce type de remaniement profond, qui implique à la fois sa tête et son corps, l’enfant pourra certes apprendre à l’école les valeurs morales, mais il ne pourra pas être habité par elles. Elles risquent donc de ne fonctionner pour lui que comme un corset. Qui ne pourra contenir longtemps les envies si elles sont trop fortes.
Cette impuissance des seules paroles face à la force des envies, un spot télévisé la montre admirablement. Une petite fille à l’air effronté, un pot de dessert entamé dans une main, une cuillère dans l’autre et le visage entièrement barbouillé de chocolat, déclare sentencieusement : "Il ne faut pas manger de mousse au chocolat avant le dîner sinon tu trahis la confiance que tes parents ils ont mise à l’intérieur de toi." A l’appel de son père – "A table !" –, elle disparaît. Et ne reste plus que sa voix qui, annonçant la marque du dessert, ajoute, comme pour justifier l’écart entre ses paroles et ses actes : "C’est trop, trop bon !"Ce spot ne vaut-il pas toutes les "leçons de morale" ?"C’est trop, trop bon !"Ce spot ne vaut-il pas toutes les "leçons de morale" ?
Il a les cheveux verts et un anneau dans la narine ? Elle parle une langue incompréhensible et ses copains sont l’opposé exact de ce que vous souhaiteriez ? Cela vous choque ? Ça tombe bien ! C’est fait pour ça. L’adolescence, c’est le moment où l’on a besoin de trouver ses propres valeurs et d’être sûr qu’elles ne doivent rien à l’influence des parents. Et il y a un bon moyen pour s’en assurer : c’est de dire et de faire le contraire de ce qu’ils voudraient pour les entendre hurler ! Vous trouvez cela infantile ? Vous avez tort. Cette attitude est la preuve que vos enfants sont en marche vers la maturité. Ils font un travail difficile et estimable pour se mettre au monde, tout seuls, une seconde fois. Et s’ils crient si fort leurs valeurs, c’est parce qu’ils ne sont pas sûrs de leurs choix. Alors si c’est vraiment trop dur pour vous, rappelez-vous que les " adolescents toujours gentils " qui ne contestent jamais, ce n’est pas, comme leurs parents le croient, parce qu’ils sont " bien élevés ". C’est parce qu’on ne leur a jamais vraiment donné le droit de penser.
Merci d’avoir répondue à l’association et bienvenue au monde des Valeurs pour partager et entraider !

Le Président Fondateur d’AMEP                                                                                               M. Bouchaib Zahawi 

27/28 Decmber,2014IFRANE INSPIRING EXCURSION!


 MACE GROUP PHOTO AT THE END OF MAHDI ELMANDJRA CONFERENCE AT MOHAMED SEKKAT UNIVERSITY LIBRARY ON 1st November,2014

16th March 2013

Personnes à besoins spécifiques

Un Collectif pour défendre les droits des handicapés

Une famille sur quatre est touchée par une situation de handicap. Le constat est on ne peut plus affligeant. Face à cette situation, un nombre conséquent d’associations s’est mobilisé en amant et en aval pour lutter contre toutes les formes d’exclusions auxquelles se heurtent les personnes aux besoins spécifiques. Un combat de longue haleine est donc mené pour la promotion des droits et de la citoyenneté de cette frange de la société. Mais les résultats ne sont pas toujours probants au vu de la faiblesse des moyens financiers et humains de ces ONG. Raison pour laquelle plus de cinquante associations ont décidé de mutualiser leurs moyens et se sont organisées en réseau afin d’aboutir aux résultats escomptés. Dans cet esprit est né «Le Collectif pour la promotion des droits et de la citoyenneté des personnes en situation de handicap pour la région Casablanca-Settat (CDHC)». «Nous sommes tous concernés, d’une manière ou d’aune autre, par la situation du handicap», remarque Loubna Cherif Kanouni, présidente du Collectif, lors d’une conférence de presse tenue à Casablanca jeudi 28 mars 2013 à l’occasion du lancement officiel du CDHC. D’où la nécessité de mettre en œuvre «tous les mécanismes dont nous disposons ainsi que d’autres à créer afin d’aller ensemble vers une nouvelle forme de solidarité, une solidarité organisée», poursuit-elle. Amicale marocaine des IMC, AMI, Amicale marocaine des Handicapés (AMH), SOS Village d’Enfants Maroc, AMES, ANAIS, ANIT 21, APAEI, Manbar al Mouak, ANA Autisme (Settat), ASEIM (Mohammedia), RAPH (Benslimane) et AMEBS (El-Jadida) sont parmi les associations membres du Collectif. Comme quoi, l’union fait la force. «Il n’est pas acceptable de voir nos handicapés souffrir sans que l’on puisse leur faciliter la vie par des gestes simples qui transforment leur quotidien. Le handicap ne doit pas modifier le regard d’une personne sur une autre. Ne réduisons pas un individu à son handicap, mais regardons-le dans sa complémentarité et dans sa spécificité», souligne Loubna Cherif Kanouni. Il est donc nécessaire de changer d’approche vis-à-vis de celui qui est différent et rendre ainsi ses souffrances plus supportables. Dans ce sens, le Collectif s’est fixé un double objectif. Il s’agit, d’une part, de la protection et la promotion des droits des personnes en situation de handicap (PSC) comme stipulé dans la Convention internationale des droits des PSH, de 2006 ratifiée en 2008, et d’autre part, la lutte contre toutes les formes de discrimination à l’égard des PSH. Cela nécessite la mise en place d’un certain nombre de mécanismes et d’outils de travail notamment l’élaboration de rapports régionaux sur la situation des personnes en situation de handicap au niveau régional et national. À retenir aussi le développement de la recherche scientifique autour du handicap, la mise en place d’un observatoire de suivi et d’évaluation de la situation des PSH, le renforcement des capacités des associations œuvrant dans le domaine par la formation et l’échange d’expérience et d’expertise. Et pour réaliser ses objectifs, le Collectif recommande aussi la mise en place des dispositifs de prévention des discriminations, le développement de modes de financement et de partenariats innovants et la participation aux plans de formations et à la création d’instituts du travail social. Pour mieux négocier l’aboutissement à ces objectifs et la mise en place des mécanismes et outils pour les réaliser, le Collectif a choisi de s’associer dans son travail aux acteurs locaux (les instances gouvernementales, les institutions publiques, la société civile, les acteurs économiques, entre autres). Dans son plan d’action, le Collectif a décidé d’accorder un intérêt particulier au monde rural. Il participera également à toutes les initiatives nationales et régionales et à tous les programmes visant la promotion des droits des personnes en situation de handicap. Pour cela, le programme, soigneusement élaboré par le CDHC, consiste à participer à l’inclusion des PSH dans la société en plaidant leurs droits, combattre tous les stéréotypes et les préjugés négatifs portant atteinte à leur dignité, accompagner le travail de mise en œuvre des actions des politiques publiques favorisant l’inclusion des PSH, promouvoir le travail associatif en réseaux, constituer une force de proposition et créer un centre d’orientation et d’information. «Plutôt que de témoigner de la pitié, faisons preuve d’actions concrètes pour apporter de vraies réponses à des difficultés de vie, bien difficile à comprendre pour ceux qui ne sont pas concernés», conclut la présidente du CDHC. 


Journée d’étude :le projet de la loi-cadre97/13, quelle protection des droits des personnes en Situation de Handicap 15 juillet 2014

1-Représentant du Collectif Régional pour la Protection et la Promotion des Droits des personnes en situation de handicap

2-Représentant du ministère de la solidarité, de la femme et du développement social (Absent)

3-Espace associatif

4- Groupe AMH

5- Fédération royale marocaine du sport des PSH

6- Association Marocaine de lutte contre les violences faites aux femmes

7-Réseau des associations du Rif ouvrant pour les droits des PSH

8-OMDH

9-Union Marocaine des organisations des PSH

10-Réseau de la promotion des droits des PSH du Sud Oriental

11-Réseau des associations œuvrant pour les PSH du Nord

12-Association Marocaine de l’Education de la Personnalité ; AMEP

Mardi 15 juillet 2014 :Journée d'étude du Projet de la loi 13/97 pour la protection                                                                                                                                                    des personnes en situation de handicap Région Casablanca-Settat: CDHRC

 

 Il n’est nullement besoin de vous dire; ni implicitement ni même explicitement, l’importance des Valeurs dans la vie d'une nation. 

Aussi, l’Association Marocaine de l’Education de la Personnalité ; AMEP, a l’intention d'organiser une Présentation /Ateliers sous le thème »

 Lecture dans un Livre :’Valeur des Valeurs’ du feu Mahdi Elmandjra le 1er novembre 2014 de 08 :30 à 13 :00.

Le programme sera comme suit : 

08 : 30 - inscription, Posters et Livres

09 : 00 - Elocution de bienvenue et Préambule par le président Fondateur d’AMEP

 10 : 00 - Présentation de la thématique par un professeur Universitaire 

10 : 15 - Pause Café 10 : 30 - les Trois Ateliers 

11 : 30 - Lecture des Résumés des Ateliers 

12 : 00 - Discussion et Recommandations

 13 : 00 - Clôture de la Présentation/Ateliers 

Si vous étes intéresser par la Présentation/Ateliers contactez nous à: 

E-mail : tarbiatchaghssia@yahoo.fr // thecasaknight@yahoo.fr Cellphone: (212) (0) 6 59 36 31 30

Mehdi Elmandjra


Résumé

Cet ouvrage en trois parties traite tout d'abord des valeurs et de la société. Puis il insiste sur les rapports féconds entre les valeurs et la créativité. En fin, il rehausse la mémoire en tant que v

 

 

 Participez avec nous en envoyant votre feedback.

Workshop Evaluation.doc Workshop Evaluation.doc
Taille : 109,5 Kb
Type : doc

MAISON DE L'ENFANT CHU Casablanca


 http://www.iroquote.com/character-educationtarbiatchaghssiaedu


 

الفلسفة والقيم

كثيرا ما يعتقد الناظر إلى الفلسفة على أنها تفكير مجرد من قضايا مجردة, إلا أن الفلسفة ليست كذلك, فهي تلامس موضوعات أخلاقية و سياسية و اجتماعية, ودينية, و لكن بطريقة تقوم على التأمل العقلي, في هذا الإطار نجد الفلسفة قد اهتمت و منذ سقراط إلى يومنا هذا بالقيم الإنسانية الكبرى مثل الخير, الفضيلة, الحرية, العدالة, السلام, الحق
فما هو موقف الفلسفة و الفلاسفة من هذه القيم ؟ هل الفلسفة تدعو إلى قيم الشر و العنف, و الظلم و الحرب, أم أنها تدعو إلى قيم الخير و العقل, و العدالة و السلام

تحليل نص كانط

سؤال النص

إن هذا النص يجيب على سؤال محدد هو: هل ينبغي العمل على إذكاء نار الحروب, أم أنه ينبغي تجنبها و منعها و الدعوة إلى إقامة السلام؟
إن هذا النص يتطرق إذن إلى المساءلة عن قيمتين إنسانيتين متعارضتين هما الحرب و السلم
رأي صاحب النص
يرى كانط على أنه ينبغي العمل على تجنب الحروب بكل أنواعها و منع أسبابها و أسباب تكرارها ( انعدام الثقة.. ). إن كانط ندد أيضا بما سماه حروب الإبادة, و في الأخير دعا كانط إلى العمل من أجل السلام الدائم

تعليق حول النص
نستنتج من هذا النص أن كانط بدفاعه عن السلم و السلام و بنبذه للحرب, فهو يجسد لنا موقف الفيلسوف من القيم الإنسانية. إن الفلسفة تظهر كمدافع و كمناصر للسلام و العدل و الحق, إنها في نفس الوقت تدين كل استعمال للقوة و العنف

 CASABLANCA, RTE El Jadida:                                                                                   The launching of the Moroccan Association of Character Education was on               16th March,2013 at Hassan Second University, Faculty of Sciences,                                                                    under the theme:

L’éducation de la personnalité à travers l’échange

16 Mars 2013

Faculté des Sciences Aïn Chock

There were three presenrations led

 by Prof. Amzil Ahmed, Prof. Battas Omar and Prof. Khalil Jamal.

L’Association Marocaine de l’Education de la Personnalité 

en partenariat avec

La Faculté des Sciences, Aïn Chock, RTE El Jadida, Casablanca

organisent : 

 CASABLANCA, Hay Hassani, Lycée Qualifiant Abdelaziz Fechtali:                            Projet de la

 SECURITE ROUTIERE et MOBILITY DURABLE, AMEP                                                                                                                                                                          en collaboration avec le lycée qualifiant Abdelaziz Fechtali 2012

CASABLANCA, Hay Hassani, Lycée Qualifiant Ibn Al Yassmine:                          Projet de la SECURITE ROUTIERE et MOBILITY DURABLE, AMEP                                                                                                                                                                  en collaboration avec le lycée qualifiant Ibn Al Yassmine 2013

    CASABLANCA , El Oulfa, Collége Al Jazouli :                                                                                                   Association Marocaine de l'Education de la Personnalté, AMEP                                                                                                                                                                                                                                                                 en collaboration avec la Délégation Hay Hassani et la Sureté Nationale de Hay Hassani, 08 Février 2013 

 AGADIR, Odessy Hotel:  MACE participated in the Workshop led by the Moroccan Resource Centers of English Network (MoRCE-Net) 2013: 
National and international speakers are invited to submit their contributions (papers or workshops) 
for MoRCE-Net 1st annual 0conference by filling the online form below.
- Closing date for proposals: 24 March 2013.
- Academic committee's response: 27 March 2013.
Theme: Creating spaces and opportunities for learner development, creativity and engagement.
Date: 16-19 April, 2013. Venue: Agadir, Morocco.

 TIZNIT, Idou Tiznit Hotel: MATE Tiznit local branch held its second annual conference. The president,                                                                                                                                  Prof. Zahawi led a workshop under the Topic: Character Education via the Six Pillars

Partnership with the public Middle School- SEBAWEIH,                                                                                                                                                                                           Academy of Great Casablanca, Anfa District,The Kingdom of Morocco,                                                                                                                                                                 under the supervision of Professor Abdelkarim El Jaddid                                                                                                                                                                                          to design the Six Pillars of Character Education.                                                                                                                                                                                                      MACE thanks everyone for sharing and caring!

 

Nous contacter

 Quelques traits de personnalité au travail par Brandon Miller (Sociologue)

Trait de personnalité : Aptitude connexe

Aventureux : Je prends des risques. 

Ambitieux : Je suis stimulé par le succès 

Accessible : Je travaille bien avec les autres. 

Articulé : Je m’exprime bien devant un groupe. 

Accommodant : Je m’adapte facilement aux 

nouvelles situations 

Astucieux : Je peux exécuter plusieurs tâches à la

fois. 

Autonome : J’ai l’esprit d’initiative. 

Calme : Je garde mon sang-froid en situation 

de crise. 

Charismatique : Je peux être un leader quand 

la situation l'exige. 

Enjoué : Je crée un milieu de travail positif. 

Compétitif : Je me démarque sous la pression. 

Confiant : Je n'ai pas peur de poser des questions. 

Coopératif : Je fonctionne très bien en équipe. 

Courtois : J’ai à cœur l’ambiance du milieu de travail. 

Créatif : Je sors des sentiers battus. 

Curiosité : Je suis toujours disposé à apprendre. 

Déterminé : Je suis toujours très motivé. 

Dévoué : Je me consacre au succès de l'entreprise. 

Diligent : Je ne ménage jamais aucun effort. 

Éduqué : J'ai suivi une bonne formation. 

Efficace : Mes délais d’exécution sont très courts. 

Éloquent : J’ai d'excellentes aptitudes à 

la communication. 

Énergique : Je peux faire de longues heures

 Enthousiaste : Je m’investis à fond dans chaque activité.

Souple : Je peux adapter mes priorités. 

Centré : Je mets l’accent sur les objectifs. 

Amical : Je suis un collègue de travail agréable. 

Honnête : L’intégrité est très importante pour moi. 

Imaginatif : Mon processus de travail est créatif. 

Indépendant : Je requiers peu de supervision. 

Inexpérimenté : Je suis prêt à tout apprendre. 

Inquisiteur : J’excelle dans l’art de recueillir des 

informations. 

Perspicace : Je sais lire entre les lignes. 

Intuitif : Je peux percevoir les problèmes. 

Méticuleux : J’ai le souci du détail. 

Névrosé : Je suis un perfectionniste. 

Ouvert : J’accepte toujours la critique constructive. 

Réponse à tout : J’exprime facilement mon opinion

Structuré : Je planifie de façon méticuleuse.

Patient : Je ne me froisse pas facilement. 

Perceptif : Je sais toujours ce que les gens pensent. 

Persuasif : Je sais vendre ma salade. 

Procédural : Je suis à mon mieux dans un cadre 

structuré. 

Ponctuel : J’ai d’excellentes aptitudes à la gestion du temps.

Tranquille : Je sais écouter. 

Détendu : Je ne me stresse pas facilement.

Débrouillard : J’utilise tous les outils dont je dispose.

Responsable : Je finis toujours une tâche dans les délais. 

Bavard : J’aime bien entamer le dialogue

 

Créez un site Web gratuit avec Yola